Alors que certains mettent les voiles pour des horizons salés, d’autres plantent leurs corps sur les dancefloors, en fidèles pics de grève, prêts à tout pour tout donner, la fête jusqu’au bout, l’extase à tous les coups. La piste de la liberté sans inimitié. Avé ! D’une lumière d’or alors que les soleils se couchent sur des platines non-identifiées, aux stroboscopes bleutés-un-peu-cassés de nuit pleine, en passant par les lueurs du jour encore reines de leur absence, jusqu’aux sphères luminescentes des quotidiens qui s’allongent à en crever, la fête d’été est lumière, la lumière est sauvage, et animale. Sortez les fauves, on a (encore) faim, la fête encore et encore, et même pas mal.

Cette semaine,  nos reporters de choc sont partis à Londres pour le vernissage de l’expo Zappa and Hendrix : Portraits Inédits 1967 – 2017 au côté de .. Kate Moss, rien que ça. Puis le défilé habituel… une Jeudi Techno de tous les feux/dieux avec Shifted (Nuits Fauves), un Bal Con (non) émo dark à souhaits (Badaboum), une Culottée bien mise avec la découverte de la palestinienne Sama (La Station-Gare des Mines), une Berceuse héroïque plus qu’héroïque vu la désertion de la capitale en ce weekend de 14 juillet (Rex Club), un Pavillon Baltard transformé en hangar de jour pour la Warehouse Alternative, une croisière de l’amour sur le Canal tout plein des filles de Barbi(e)turix, un coucher de soleil très techno et suant avec la BP (La Station-Gare des Mines), une Java Vice-Versa des plus…encrées, une Smack’N Beats sans chemise à jabot orange (Batofar), en bref, des teufs qui font aimer rester à Paris, et ne pas (trop) détester tous ceux qui se la dorent tranquille loin du tumulte des civilisations parasites.

jakeJAKE

jeud. 13 / Zappa and Hendrix : Portraits Inédits 1967 – 2017 (vernissage – Londres)

Le truc qui a rendu la fête unique ?Berkofsky & Davidson

Le whisky gratuit et des températures agréables !

Le truc qui aurait pu tout gâcher, mais en fait non.. ?

Vomir dans les escaliers et écraser mes lunettes

Le truc absurde ou drôle ?

Kate Moss allongée sur le sol avec des dizaines de photographes autour en train de la photographier…

L’artiste qui t’a retourné(e) ?

Un mec qui avait une grande barbe blanche et parlait comme Dumbledore

T’as pécho ?

Non, juste mon bras

Spotted (un mec, une zouz repéré ?)

Nope

Prochain plan de soirée ?

Vendredi soir je vais voir Gilles Peterson jouer au Jazz Cafe

thrth

basile2BASILE

jeud. 13 / Jeudi Techno x Possession : Shifted • Vatican Shadow • Parfait (Nuits Fauves)

Le truc qui a rendu la fête unique ?

L’abolition totale de la frontière entre le Wanderlust et les Nuits Fauves, cela nous a permis de voir tous les copains qui étaient à la Jeudi OK. Le fait que c’était une veille de jour férié faisait qu’il y en avait plein en plus, des copains. C’est ça le vrai esprit du 14 juillet : la révolution. NO BORDERS !

Le truc qui aurait pu tout gâcher, mais en fait non.. ?

Les gens qui s’assoient sur le côté de la piste en imaginant qu’ils ne gênent personne. LES GARS ! AUX NUITS FAUVES EN FAISANT ÇA, VOUS GÊNEZ TOUT. LE. MONDE.

Le truc absurde ou drôle ?18953092_1243141739129883_1420610367271559611_n

J’avais l’impression que la file à l’extérieur des Nuits Fauves ne s’arrêtait jamais. Moi qui était déjà à l’intérieur depuis un certain temps et qui n’avait pas l’intention d’en bouger, cela me procurait un certain plaisir coupable de voir tous ces gens attendre encore pour rentrer à 3h du mat’.

L’artiste qui t’a retourné(e) ?

Shifted. On est venu pour lui et son set était à la hauteur des espérances. J’étais hypnotisé pendant 3 h, c’était à la fois sombre, profond et envoûtant, en un mot : c’était excellent.

T’as pécho ?

Mon copain évidemment. Mais sur du Shifted, ça avait une saveur particulière, c’était même un peu plus goûtu que d’habitude.

Spotted (un mec, une zouz repéré ?)

J’aimerais dédicacer ce dégif à Victor et Cameron pour leur fidélité du jeudi ainsi qu’à Benjamin qui est encore plus tombé amoureux de Paris ce soir là. Mention spéciale aussi à Emmanuel pour son amour de Shifted et qui n’a pas été déçu non plus par la performance.

Prochain plan de soirée ?

La prochaine Jeudi Techno parce que Keith Carnal et SHDW & Obscure Shape, ça ne se refuse pas.

rhh

simonSIMON

jeud. 13 / Le Bal Con (Badaboum)

Le truc qui a rendu la fête unique ?

Les perfs sur Fade To Grey, Visage si tu nous entends…

Le truc qui aurait pu tout gâcher, mais en fait non.. ?

D’avoir bu trop vite ma vodka, mais en fait, tout est passé crème. J’avais peur aussi que l’ambiance donne trop dans le côté émo du délire, mais en fait c’était délicat, fin, tout ça tout ça, dark à souhaits, c’était parfait !

Le truc absurde ou drôle ?

Me casser DEUX fois la gueule dans les escaliers, j’ai ri et prié (enfin remercié) le bon dieu de m’être rattrapé les DEUX FOIS à un mec qui passait (si c’est le même je m’excuse pour la palpation de téton)

L’artiste qui t’a retourné(e) ?18952857_1395991823826532_1159035661080405885_n

Ellen Allien, parce que je l’aime beaucoup beaucoup comme ça (je dessine un coeur). Même si elle m’avait pas l’air vraiment en forme, rien n’y fait, elle me surprend toujours quand je m’y attends le moins !

T’as pécho ?

Oui, mais je te dirai ni qui ni quoi !

Spotted (un mec, une zouz repéré ?)

Un mec super beau aux yeux bleus et qui portait, je crois, un bob.

Prochain plan de soirée ?

Nan nan. Des vacances s’imposent garçon !

zgzy

sarahjesseSARAH

vend. 14 / La Culottée (La Station-Gare des Mines)

Le truc qui a rendu la fête unique ?

Me faire masser les mollets pendant le dj set de Sama par un inconnu. De quoi être transportée des tous les sens du terme ! La Culottée c’est ça aussi, des rencontres inédites !

19396664_1409664352436075_5777994344251490166_n

Le truc qui aurait pu tout gâcher, mais en fait non.. ?

Je suis arrivée un peu tard et j’ai raté le live de l’Orchestre mais les autres artiste ont tellement mis le feu ce soir là que finalement j’ai oublié !

Le truc absurde ou drôle ?

Voir tout le public se déchaîner pendant le live de Days in Orbit qui ont mis une ambiance de FOLIE ! A tel point que personne ne voulait les laisser partir. On leur a réclamé deux ou trois chansons en plus. C’était beau à voir !

L’artiste qui t’a retourné(e) ?

Et bien je dirais encore une fois Sama ! C’est la première fois que j’entendais une dj palestinienne et elle m’a hypnotisée. J’ n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer les conditions dans lesquelles elle a du mixer dans son pays. Finalement, la Station ça a du pas mal la dépayser.

T’as pécho ?

Non pas pécho ! Mais j’ai pécho du bon son donc ça compte presque autant

Spotted (un mec, une zouz repéré ?)

Toi masseur, kinésithérapeute, sophrologue à tes heures perdues, merci pour ce moment inoubliable. Quand tu veux pour une prochaine soirée !

Prochain plan de soirée ?

C’est vendredi et c’est Brodinski aux Nuits Fauves. Moins underground mais je suis curieuse de voir ce que ça va donner !

svsv

malalanuitMALALANUIT

vend. 14 / Berceuse Heroique Label Night: Hodge, towLie, Don’t DJ, Κεμαλ (Rex Club)

Le truc qui a rendu la fête unique ?

Je suis arrivé sur les coups de 2 h et suis reparti à 5 h, il y avait 50 personnes à tout casser durant toute la soirée, j’étais solo et j’ai pas chercheé à trop m’ambiancer, donc pas grand chose à raconter malheureusement. J’y suis vraiment allé pour le son.

Le truc qui aurait pu tout gâcher, mais en fait non.. ?

Le fait qu’avec si peu de gens l’ambiance ne soit pas au rendez-vous. Cependant tout le monde était assez chaud.

Le truc absurde ou drôle ?19453051_1947027491981487_5794791970327594139_o

Les gens complètement rebz à la MD.

L’artiste qui t’a retourné(e) ?

Le set de Don’t DJ. Il ne déçoit jamais, un live toujours en évolution basé sur une réécriture en direct de ses morceaux, en ajoutant des grincement issues de ses platines vinyles préparées. Puissant et onirique.

T’as pécho ?

J’ai pécho plusieurs fois aux toilettes, c’était avec mes deux mains jointes pour m’abreuver en eau potable (fraîche de surcroît, merci Le Rex).

Spotted (un mec, une zouz repéré ?)

Une nana avec un manteau style couverture de survie. Tu étais très élégante.

Prochain plan de soirée ?

Concrete sur le Woodfloor pour la Tripalium Corp night, mercredi 19 juillet.

17888281_360285721039732_258718439_n

suzanne-2SUZANNE

sam. 15 / Warehouse Alternative – Madness (Pavillon Baltard)

Le truc qui a rendu la fête unique ?

Cet aprèm Alternative Projects s’annonçait vraiment très cool car on avait décidé d’y aller en grosse team. Du soleil, du son et des copains : que demander de plus ?

19756624_493223201026914_7704959346132294453_n

Le truc qui aurait pu tout gâcher, mais en fait non.. ?

Le fait que ce soit un peu loin… mais j’avais oublié à quel point le Pavillon Baltard est un lieu ouf. Faire la fête dans un endroit pareil vaut bien quelques minutes passées dans le RER A.

Le truc absurde ou drôle ?

Le moment un peu rigolo où Romain Dafalgang a passé du PNL. Et ça rendait bien ! Ce mixage de sons/genres c’est ça aussi qui rend les soirées à Paris si cool selon moi.

L’artiste qui t’a retourné(e) ?

DJ Pierre : première fois que je le voyais mixer, et j’ai bien kiffé ! Il était 22 h mais franchement c’était tout comme si il était 4 h du mat tellement l’ambiance était chaude !
On en voulait encore !!

T’as pécho ?

Mon amoureux !

Spotted (un mec, une zouz repéré ?)

Big up au barman du bar du haut : trop de bonne humeur contenue dans un seul mec ! C’est en partie de sa faute si on a fait autant d’allers-retours pour choper des verres…

Prochain plan de soirée ?

Les 4 ans de La Pause au Batofar avec Chris Carrier, Sakro et Charlotte !

ik

alex-arnalALEXANDRA

sam. 15 / Summer Of Love : Barbi(e)turix X Queer Boat X L’été du Canal (Port de loisirs de l’Eté du Canal)

Le truc qui a rendu la fête unique ?19488803_10155629056304604_1576544994434043641_o

Le doux sourire de Camille au bar qui transformait la Heineken en champagne.

Le truc qui aurait pu tout gâcher, mais en fait non.. ?

M’auto-renverser un verre de vin rouge dessus et arroser copieusement les gens aux alentours.
Merci la vie.

Le truc absurde ou drôle ?

Ma copine hétéro qui pécho et pas moi.

L’artiste qui t’a retourné(e) ?

Captain Rag, syndrome de Stockholm oblige.

T’as pécho ?

On avait qu’un ticket pécho pour 2, je l’ai laissé à ma copine hétéro pour son premier double ciseaux. Je me suis consolée en regardant Below her mouth en rentrant, un film plein de promesses qui peut aussi servir de base pour un cours d’aérobic.

Spotted (un mec, une zouz repéré ?)

La meuf là-bas en marinière qui m’a pas adressé un regard et qui avait l’âge de faire sa première communion quand je faisais la fermeture du Pulp. Bon ben t’étais plutôt pas mal.

Prochain plan de soirée ?

Peut-être à la jeudi OK si je me sens de jouer à la babysitter cochonne. Puis un gif en hommage à George Romero, une parfaite illustration de ce que l’on peut ressentir parfois parmi toutes ces filles.

csc

marine2MARINE

sam. 15 / ◢ La Station invite [BP] – Chlamydia Dell’Arte °II◣ (La Station-Gare des Mines)

Le truc qui a rendu la fête unique ? 

Les BP sont toujours inoubliables, simplement parce que ce sont les plus belles fêtes depuis un petit moment à Paris. Tous les potes y viennent et sont fidèles au poste. Cette fois-ci je suis arrivée après le boulot, j’ai mis une demi-heure à faire le tour de la Station pour dire bonjour à tout le monde.

19787523_10211462399569105_3368137386316224145_o

Le truc qui aurait pu tout gâcher, mais en fait non.. ?

De vieilles connaissances avec qui ça ne s’était pas très bien terminé il y a un peu plus d’un an.. quand on s’est retrouvés sans le vouloir au chill, on s’est salué et on a discuté, ça s’est super bien passé. Le contexte était idéal je pense.

Le truc absurde ou drôle ?

Je suis restée pour aider la team à démonter une partie des installations, on était encore surexcités, ça a donné lieu à des situations bien fun.

L’artiste qui t’a retourné(e) ?

Cette fois-ci Di Venere. Je saurais jamais trop dire pourquoi, un set c’est pas que le son en lui même, c’est le mood général, la lumière… pour ça, les sets de couchers de soleil à la BP sont souvent ceux qui me retournent.

T’as pécho ?

Mon mec n’étant pas là, j’ai sûrement pécho ma pote Charlotte a un moment !

Spotted (un mec, une zouz repéré ?)

J’ai probablement déjà dit tout ce qui me passait par la tête au public de cette soirée.

Prochain plan de soirée ?

Un anniversaire vendredi soir, la Bonne Nouvelle au bois de Vincennes le samedi soir et ensuite on laisse le hasard prendre le relais comme d’habitude.

sdvsv

alan2ALAN

sam. 15 / ◢ La Station invite [BP] – Chlamydia Dell’Arte °II◣ (La Station-Gare des Mines)

Le truc qui a rendu la fête unique ?

Ce moment où tu rentres dans la boite et où tu te prends une espèce de claque monumentale quand tu vois tous ces gens de tous horizons qui se donnent à fond, sans dogmatisme sur la piste de la liberté. Et toi tu n’as qu’une envie, c’est de sauter dans la foule pour participer à cette messe sabbatique païenne. 19787523_10211462399569105_3368137386316224145_o

Le truc qui aurait pu tout gâcher, mais en fait non.. ?

Les énormes ampoules aux pieds du fait que je portais des chaussures neuves. J’ai (beaucoup) bu pour oublier la douleur, j’en ai fini par oublier une partie de la soirée.

Non mais je les voulais absolument ces chaussures, il ne restait plus que la taille en dessous. Aujourd’hui je regrette tout ça mais je dois aller de l’avant et apprendre de mes erreurs.

Le truc absurde ou drôle ?

J’ai pris une dizaine de photo d’un mec qui portait un chapeau marocain (en prenant des poses différentes). Et je les ai envoyées à un collègue de bureau qui m’en avait prêté un. Je n’ai pas encore croisé ce collègue aujourd’hui.

L’artiste qui t’a retourné(e) ?

La BP et la Station en général, apportent une vision de la fête qui revient aux bases du clubbing comme il l’était avant et comme les gros établissements parisiens l’ont dénaturé. Je ne suis pas venu pour voir un artiste mais pour profiter d’une ambiance qui est toujours garantie lors d’une BP car de toute façon les DJ seront bons. C’est ce qui fait que la soirée est géniale, les gens ne viennent pas pour se planter devant un DJ star surpayé pour passer sa playlist, en le filmant avec leur smartphone pour populer leur compte instagram. On y vient pour danser dans toutes les directions sur de la musique éclectique, monter sur la scène pour danser torse nu (sans risquer de se faire virer par un agent de sécurité acerbe), rencontrer un couple hétéro pour leur proposer des apéros naturistes ou prendre des photos d’un mec qui fait des poses marrantes avec un chapeau marocain. Le clubbing c’est fêter la liberté comme on le sent.

T’as pécho ?

Je suis de la génération qui écoutait les radios libres avant qu’Internet n’existe. Cette époque où les gens appelaient le standard pour poser des questions culs avant que doctissimo n’existe (pour maintenant nous dire qu’on a forcément un cancer pour un simple bouton).

Et cette époque, où l’auditeur était invité à adresser une dédicace à l’antenne (avant que ça devienne has-been, même si les chaussures méduses sont revenus à la mode cette année, du coup je suis perdu sur la définition du mot has-been). Tout ça pour dire que je dédie cet article à mon mec que j’aime énormément (oui, tout ça pour ça).

Spotted (un mec, une zouz repéré ?)

Sì Mattia, quindi dobbiamo riprenderci rapidamente e dimenticare questa cosa, non possiamo restare così.

Prochain plan de soirée ?

Je sors trop, je dois freiner mon rythme de sortie.

MAIS NON JE DÉCONNE !!!!!

Mercredi c’est D.R.H. #19

Jeudi c’est Jeudi OK

Vendredi c’est Mu festival à la station

Et samedi je sais pas encore. Peut-être Lollapalooza si je trouve une combine pour pas payer les 80€ pour le pass 1 jour ? (holalala ces gens qui se plaignent que les festivals sont trop chers !)

Une punchline ?

« Je suis plus sex, drugs & techno que vegan, gluten free & crossfit »

adeuline-gémeauxADEULINE

sam. 15 / VICE VERSA w/ Charlotte Bendiks, Léonie Pernet, Polychrome (La Java)

Le truc qui a rendu la fête unique ?

De pouvoir se dessiner dessus à l’encre de chine au fumoir à 3 h 30 du matin…

Le truc qui aurait pu tout gâcher, mais en fait non.. ?

Se dessiner dessus à l’encre de chine au fumoir à 3 h 30 du matin ? Non, en vrai, la fatigue… de vouloir attendre que mon pote Front de Crypte prenne les platines à 5 h et de m’endormir en moi-même toutes les 5 minutes. Pas parce que la musique n’était pas bonne, mais parce que j’enchaînais deux nuits de retard… Dur. #quisenfout

Le truc absurde ou drôle ?

Le manque de monde. Paris, t’étais où ?

L’artiste qui t’a retourné(e) ?

Très chouette set de Léonie Pernet, belle découverte en direct de Charlotte Bendicks, que je ne connaissais que des morceaux qu’elle avait sortis. La pauvre, son sang n’a du faire qu’un retour quand elle a levé les yeux et que le tout Paris était allé se coucher. Puis Front de Crypte parce que ses sélections sont super cooles. Je choisis jamais t’as vu.

T’as pécho ?

Pé-quoi ?

Spotted (un mec, une zouz repéré ?)

Pour une fois oui, et avec le dancefloor un peu vide, c’était facile… à repérer, ce genre de passage, c’est même agréable, à regarder.

Prochain plan de soirée ?

Tout un tas de soirées ce weekend oui, mais je vais fêter à 1054 km d’ici. Ouf.

fqs

xavierpXAVIER

sam. 15 / Smack’N Beats x KOLDE live x Matt Sassari (Batofar)

Le truc qui a rendu la fête unique ?

Voir les gens heureux, crier et siffler sur les montées ; en plus de la musique ça ça me met les poils !

Le truc qui aurait pu tout gâcher, mais en fait non.. ?

Que Niko B mette sa chemise à jabot orange mais non ça va il ne l’avait pas 🙂

Le truc absurde ou drôle ?

Y’a Loane de SnB qui faisait du maquillage fluo pendant la soirée et à partir d’une certaine heure les gens se l’étalaient tellement partout sur eux que la salle était fluo !!

L’artiste qui t’a retourné(e) ?19396762_544138749309926_2338006656641639604_n

Ils me retournent tous progressivement ! A chaque fois, une très bonne programmation qui monte qui monte qui monte… !

T’as pécho ?

J’ai pas pécho, j’viens pour le son essentiellement et pour être avec les potes

Spotted (un mec, une zouz repéré ?)

P’tiboutchouk en cahoutchouk

Prochain plan de soirée ?

Sub Festival au Nouveau caz c’est que les copains, Wlad, Mancini, Marcello et l’équipe Snb
erge