Chaque semaine, Heeboo te fait le débrief gif des derniers jours de teuf. Ce weekend, la fête sombre et joyeuse, toute pleine de larmes (oups le concert de MIA), d’au-revoirs chagrin (bye bye La Station) et de déguisements d’Halloween peu convaincus. Mais t’inquiète pas, la fête reprend d’ici… quelques heures !

samuelSAMUEL

28-10/ Her Majesty’s Ship Label Night : Vox Low live + Mijo – (Badaboum)

Le pari d’un live instrumental organique en peak time d’une soirée club est toujours difficile mais c’est avec brio que Vox Low s’en est sorti lors de la résidence du label Her Majesty’s Ship au Badaboum vendredi dernier. Un public conquis donc servi sur un plateau d’argent pour Mijo qui reprenait ensuite et ne s’est pas privé pour tabasser comme il faut avant le finish par les tauliers du label La Mverte & David Shaw. Qu’ils sont mignons ces deux là à dansoter ensemble sur les morceaux de l’un l’autre…!

fdfd

DoudouKILLIAN

28-10/ RBMA présente Pitchfork after party #2 – (Trabendo)

OK, la vodka Red Bull me fout la gerbe, mais leur soirée, loooin de là ! Un Bambounou survolté et surtout surtout mon nouveau chouchou, qui a donné vie au set le plus kiffant que j’ai entendu depuis un moment : Pangaea. Si jamais tu lis ceci, épouse moi.

rece

patyPATY

28-10/ Station Closing 1/3 (La Station)

22h, Dr(drone) va commencer son live pour la release de leur nouveau EP «dance w/ you» et là, révélation! 😮  Ce (très beau) moment représente parfaitement la ligne artistique qu’a incarné La Station depuis le mois de juin : une grande balade psychédélique et libre, faite de prises de risques, de coups de pieds dans les frontières musicales établies et d’une générosité envers son public comme nulle part ailleurs ! Ciao la station et fingers crossed pour la saison 2017 !

fingers

AdelineADELINE

29-10/ Station Closing 2/3 : Jessica93.Maestro.LaMverte.lueke.Opaque – (La Station-Gare des Mines)

Un closing c’est toujours tout plein d’émotions et de sentiments épars. L’envie de profiter jusqu’au bout, de ressentir à plein poumons les vibrations d’un lieu qui s’éteint, de s’enivrer pour oublier que demain, y’aura plus rien. Bon. Mais en gros. Samedi, on a rien fait de tout ça. On s’est excité de toutes parts -de corps et de coeur- sur le set schizo mais parfait de Iueke, on a béni le disco devil La Mverte d’avoir pris les platines plus tôt, dehors, et pendant des heures –on a d’ailleurs oublié d’avoir froid– puis on s’est arrêté une heure –on a eu très chaud– devant le génial et si sombre premier live parisien du jeune Opaque. Merci La Station, à vite –coooome on la SNCF- merci, et bisou !

giphy (21)

lily3LILY

27->30-10/ Pitchfork Music Festival Paris (Grande halle de la Villette)

Amen. Claques de découvertes pour Abra, SHAME & Joey Purp, que je ne peux que vous conseiller d’écouter si ce n’est pas déjà fait. Grosse déception pour le concert de MIA, que je n’attendais même pas, ses aficionados avaient l’air satisfaits mais pas refaits. Piqûre de rappel pour Moderat, que j’avais mis de côté, un peu trop longtemps, tout simplement dément ! Line-up très excitant, dans sa globalité. Quant au format” scènes qui se font face” dans la grande halle de la Villette, il a son lot d’inconvénients mais il me plait car il force à enchaîner l’écoute prolongée. Festival certes plus visuel que musical, trois jours de rando très agréables, bref, c’était SUPER ! See u next year !

giphy (22)

lauraLAURA

30-10/ Station Closing 3/3 : Terminus! (La Station-Gare des Mines)

Allez, hop, sortez les violons, la Station – Gare des Mines c’est bien fini. 4 mois de teufs, d’une programmation musicale incroyable, de bières à 6 balles et de notes Heetch un peu salées parce que faut l’avouer, y’a plus d’un fainéant qui préfère jouer de son application que de marcher les 14 minutes qui nous séparent du métro Porte de La Chapelle (Nan bon, y’a peut-être que moi… en fait). Bref, le closing de dimanche c’était une marée humaine. Des gens qu’on a jamais vus, des scènes qu’on découvre (dedans, derrière, en bas… !), du son fort, très fort et partout où il y’a un peu de place pour y caler un-e DJ. On parlera pas des artistes car il y a trop à dire mais on mentionnera les membres de l’équipe, que j’ai salués un-e à un-e aux détours de la soirée, toujours aussi chaleureuse et déjà un peu nostalgique de l’endroit. Une fin brutale et à l’image du lieu, impétueuse et imprévisible, il aura fallu que ce soit les flics qui nous délogent de la Station, à 4h du matin. Bon vent, et on espère très fort la retrouver l’été prochain !
13735435_1791856114366264_1497595613_n

OCTAVE

31-10/ Cocotte Club – (Nuits Fauves)

Même si cette fête commerciale m’angoisse un peu, j’arrive dans la queue avec des fausses larmes de sang et des yeux tout noirs : pour essayer de jouer le jeu ! Arrivé dans cette foule (le club est vraiment gigantesque depuis que Nuits fauves et le Wanderlust ont fusionnés) j’admire tous ces costumes et je me dis que je suis vraiment un petit joueur… Super ambiance, comme d’habitude, je ne suis pas étonné. Découverte du dj Justin Strauss : pure merveille ! A 6h mes larmes de sangs sont devenu dures et commencent à me tirer les joues : il est vraiment l’heure de partir en after, bisous la cocotte club <3

giphy (23)