Chaque semaine, Heeboo te fait le débrief gif du weekend. Et le moins qu’on puisse dire c’est que ce week-end était placé sous le signe de la fête mais surtout … de la boue !

AdelineAdeline

Les soirées sous la pluie, c’est souvent quitte ou double. Clairement, ça PASSE, ou ça… CRAQUE. Vendredi était l’une d’elles. Soirée grise pour cœur en crise, on se dirige avec envie et renoncement au concert si attendu de Peine Perdue. Et c’était bel et bien peine perdue. Une pinte et un Prosecco consommés en chien de faïence, entre un fauteuil éclaté et une planche branlante du génial espace (dégoulinant pour le coup) de La Station-Gare des mines et une annonce déchirante : concert annulé pour cause de pluie. Non mais sans blague. L’Urban Spree ce sera donc pour jamais car les deux autres jours seront ratés. Une bouteille de Prosecco embarquée pour la route et c’est retour vers l’inconnu. Que faire ? Que penser ? Vers où se laisser guider ? Un dodo ou une nuit folklo ? Ce sera le folklo et le bain de boue. Les chevilles hésitantes, sur le chemin du bonheur, le cheveux rude, foufou de pluie, voguer vers les délices embués de l’Alter Paname. L’apaisement-couette bien bien loin derrière, plus de retour possible, c’est la fête qui appelle, la fête qui racole. Le boom boom de Jeff qui déglingue le parc du Sausset, on se croirait en pleine free-party. Manque plus qu’les chiens et les colliers à pic, l’odeur des douches trop éphémères et d’la 8.6, les petits cachetons colorés fusent dans les bouches, on y est bien, c’est une petite rave made in 2016. Le lendemain on dormira vers 15h, on dormira longtemps, on dormira bien, l’after s’ra sans fin, mais dormir en fait, ça craint.

tumblr_ln3atnBB1P1qbgj66

LouLou

Vendredi après avoir hésité pendant des heures et des heures, il a fallu se rendre à l’évidence : la pluie ne nous a jamais arrêté pour aller nulle part, et ça n’allait certainement pas commencer maintenant, non mais !
K-way sur le dos, bouteille à la main, c’est parti pour Villepinte. 1h20 de queue pour accéder au site, mais ce n’est pas grave, on ne leur en veut pas, on sait que ça va être bien alors on s’accroche et on fait connaissance avec les gens en attendant. Ils sont pailletés, colorés, enjoués. C’est chouette.
On rentre enfin, Jeff Mills est aux platines sous un chapiteau, ça danse, un peu compressé, mais ça danse quand même. Pour respirer de temps en temps on se balade sur le site, on regarde les gens galérer en rollers, on s’arrête danser au Camion Bazar, Voyage, voyage ♫… Ou encore à la superbe scène OTTO10.
5h sonne, les groupies s’en vont, soûlés par la pluie et la boue. Mills laisse la place à Kosme et là c’est furieusement bon. Un petit plongeon dans la boue avant de partir, je pense qu’on est tous passés par là, c’est pas faute d’avoir essayé de garder son équilibre et sa fierté. C’est le cœur serré que j’ai regardé tous ces pieds boueux prendre des chemins différents une fois dans le métro. C’était une belle soirée, la pluie n’a rien gâché.
giphy

 

 Lily

Jeudi dernier, on a lancé Heeboo à La Folie Paris & Koyote nous a fait danser autant que Coyote fait courir Bip Bip : sans répit. Le réveil était un peu dur vendredi, mais un beau programme de nuit nous attendait : soirée Urban Spree à la Station et l’Alter Paname – “une sorte de rave party” dans le parc du Sausset à Villepinte. Pas de chance pour la première partie, annulée à cause de la pluie. Un peu déçue, mais tant pis, on verra plus tard Peine Perdue. Grosse motivation nocturne 2h avant la set du Jeff Mills, direction la boue sous la pluie, pour rejoindre ce monde merveilleux construit dans un parc familial de banlieue. Trop de monde sous chapiteau pour voir The Wizard : l’occasion d’aller découvrir les 3 autres scènes de ce mini-Boom festival parisien, aux décors et installations incroyables, rempli de joyeux lutins. Malgré le temps dégoûtant et les coulées de boue partout, ce voyage magique nous laissera des souvenirs inoubliables et impérissables. 4 heures de musique Kosmique, des sets disco-fantastique, acid-électrique, italo-chamanique, bref de la bonne musique. Notre volonté fût fête, merci.

giphy (1)

Sans titre-1Max

Vendredi, direction Alter Paname. C’était magique, je dirais même que la pluie et la boue ont su rajouter leur petite dose d’originalité à mon goût. Le lieu était féerique, les gens dans une bonne dynamique mais la magie était vraiment là au petit matin, j’ai pu alors profiter de la scène OTTO 10 sous les arbres qui commencent à prendre leur robe d’automne, tout cela sur de la bonne musique, dans une ambiance superbe et … sans pluie !! AMEN.
Le dimanche forcément on se repose et on glande surtout quand il fait moche. Mais on se laisse quand même tenter par un petit 6B avec PWFM. Première fois pour moi. Bonne surprise ! Au bord de la Seine avec une plage et son grand bâtiment qui apporte son sentiment d’une escapade à Berlin pour se donner à une after haute en couleurs. Entre transats, ping pong, bières, danse, pluie… le rythme à vite été donné pour valser entre les gouttes et profiter de chacune de ces activités au maximum. Dimanche soir 22h, il est temps de rentrer, en tout cas pour un verre ou plus, le dimanche au 6B, c’est plus que recommandé.

giphy (4)