Chaque semaine, Heeboo te fait le débrief gif du weekend. Ambiance caliente à la Wet for Me, grosse soirée à Saint-Ouen, la team a tout donné, retour sur ce qu’il s’est passé ou… pas passé.

AdelineAdeline

Une Wet for me de rentrée, ça ne se rate JAMAIS. D’autant plus quand ça se passe au génial Cabaret Sauvage et qu’on retrouve Chloé et Maud Geffray sur l’affiche. Deux petites heures à la liste, une bière versée maladroitement dans un verre BBX et c’est parti ! Même si s’amuser à sa propre soirée c’est pas toujours gagné. Quelques couacs de vj (nan en fait y’en avait plus), d’invités, de potes pas sur la liste, de Club Maté pas derrière la dj et de casque cassé -on court on court bim bam boum- de potes perdus sur la piste, ou dans le parc, et les petits pas de danse s’enchaînent sans se ressembler. ENFIN, on y EST ! Chloé est magique. Grande reine, fière derrière ses platines, son set sent le groove, le cul et la précision. Une montée en douceur pour poser Maud Geffray sur des ondes froides et magnétiques. Pic de plaisir : un petit Anne Clark à savourer dans l’excès et la fureur. Il fait chaud et froid à la fois, ça envoie du sec, du dur et ça se dandine sur la piste. Pas mal agréable de voir des centaines de filles et de garçons les yeux fermés, kiffer leur son et bénir la nuit. La nuit qui finit trop tôt. Mais tout en douceur et en câlins presque pas volés. On en redemande mais il faudra attendre la prochaine. Et contre toute attente, c’est pour… plus tôt qu’il n’y paraît !

sexi 3

 

 Lily

Vendredi soir j’ai testé la série Eastsiders : après un épisode, un deuxième, et puis un troisième, et puis hop une saison et demie ! De quoi dormir assez tard pour se réveiller assez tard pour enchaîner une longue nuit de travail samedi. Après l’effort, le réconfort. Dimanche, il était temps de faire un retour sur le dancefloor Concrete pour la bien-aimée Get Perlonized, la seule soirée qui ne déçoit jamais. Binh, Zip, Cabanne, Bodycode live, j’en passe.. Pour l’occasion, des visu sur écran télé et une boule à facettes : le rêve. Une sorte de dimanche féérique dans un club vide & l’impression de danser avec mes potes dans mon salon, à la différence près que le son était très BON.
giphy__9__360

LouLou

Samedi, découverte de la Friche Richard Lenoir, le nouveau spot cool pour chiller en aprem, histoire de profiter des derniers rayons de soleil que nous offre ce petit été indien. Ambiance bobo, des palettes, de la marmaille qui court partout, un peu de pétanque et de ping-pong et … Pas de son. Bon. C’est bien sympa mais ça prépare pas mentalement à la soirée à venir. Direction les quais de Jussieu pour un petit before et les retrouvailles avec les potes pas vus depuis un bail ! Sur fond de salsa, eh oui, c’est que ça danse dans tous les sens sur ces quais-là. Marrant.
On ne s’éternise pas et décolle pour Saint-Ouen pour la soirée Insomnia Rec.
Un lieu vraiment très cool et surtout du son dingue dingue dingue, sur lequel il est impossible de se retenir de dandiner. Seul bemol, le prix de la bière 33cl à 7 balles. M’enfin bon, tard plus la “richesse”, bonjour l’ivresse !

giphy (8)

DoudouKillian

Samedi première Wet For Me et on ne m’en avait dit que du bien. J’étais tout excité. Comme un gosse le jour de Noël, comme un guédro devant un shoot d’héro, comme un graffeur devant un mur blanc. Et je n’ai point été déçu. Le lieu ? Grandiose ! Felindra n’était pas là mais les tigresses étaient bien présentes…. Le son ? Exquis, motivant, enivrant. Les gens ? Peace. En somme toutes les conditions étaient réunies pour donner lieu à une soirée où il fait bon faire la fête et s’oublier, où le temps s’arrête, et où quand la magie prend fin, on se sent comme au lendemain d’un doux rêve : euphorique mais blasé que se soit terminé avec une seule envie : y replonger… le plus vite possible !

250