Chaque semaine, Heeboo te fait le débrief gif du weekend. Et une fois encore, adieu la promesse de se reposer un peu, le film sous la couette avec une tisane, ça sera pour plus tard. De l’Electric au Glazart en passant par La Station, on a quadrillé la zone et sûrement encore perdu quelques neurones.

AdelineAdeline

Grande première à La Station. Des semaines, non, des mois qu’on m’en parlait et il suffit d’un sms pour motiver la bête à parcourir les métros un samedi après-midi, à la recherche de nouvelles sensations mais surtout d’une belle teuf en plein air, et à Paris c’est forcément ce qui manque ! Au programme, le jour 2 du Turc Mecanique festival, avec un gros kiff : celui de ne pas regarder la prog. Un bus, deux métros, des filles, du grunge, et trois bières plus tard, c’était la découverte : STRASBOURG, un groupe de foufous nous venant de Lyon (oué, logique). Synthé, énergie, folie, soleil couchant : tout y est pour bien entamer la soirée. Puis le tant attendu Jardin. Possédé, le mec déploie son live comme un charcutier nous f’rait goûter son meilleur gâteau : c’est surprenant, meilleur que ce que l’on pensait et ça a l’âme facile d’un gars (re)v’nu d’ailleurs, et qui va faire de grandes choses. On conclue sur le génial Harschlove qui nous fait tous nous sentir super mal et kiffer en même temps. C’est dark et ça t’renvoie bien sec à tes démons furibonds. Mais qu’est-ce que c’est bon ! Suivent un pastis et quelques mini trous noirs. Plus l’âge de se perdre dans les rues sans savoir où l’on va. Enfin ça on verra demain.

btn6Plt

 Lily

Sans parler des soirées de mardi, mercredi et jeudi qui ont précédées, ce week-end était plutôt agité. Initié en grandes pompes par l’inauguration de l’Electric vendredi : une nuit sous le signe de la Damso-domie dans un tunnel de verre avec un line-up pas piqué des hannetons, from electro rap to trap to techno, wo ! Special thanks au boss qui a bien voulu me laisser rentrer, même sans carte d’identité : j’ai dabbé pour te remercier. Pour me remettre de mes émotions de groupie, je suis passée voir du côté du Kiosque Débrouï’art samedi, où le crew Pardonnez-Nous distribuait beaucoup de joie aux rythmes de ses morceaux préférés. Heureusement qu’on peut dormir un peu en journée..
giphy (6)

LouLou

Vendredi, il a fallu fêter les retrouvailles post vacaciones avec la Famil’heetch. Retour au QG, petit (gros ?) apéro sur toit terrasse, ça raconte sa vie, ça picole, ça rigole. Le dilemme se pose : On va à l’Electric ? Ouais ça va être bien cool, mais c’est l’autre bout du monde le 15ème, et puis en plus il faut y être avant 1h alors qu’on est si bien ici. Pas envie de se presser et envie d’encore lever un peu plus le coude. Bref on hésite, mais le temps file et ne nous attend pas, il est tard. Au final, sans trop savoir comment, on se retrouve au Glazart. Choc des cultures, la soirée ne me plaît pas. Ça arrive, c’est pas grave, ça aura quand même été une jolie nuit. Et on dit quoi aux vacances ?

giphy (4)f

DoudouKillian

Réveil matin 15h, j’me réveille comme… l’enfant qu’aurait eu une bouteille de vodka-schtroumpf qui aurait copulé avec un cendrier. Bad. Mais, ma foi après un brunch muffin-bacon-œuf/ ice –tea (la base) j’ai récupéré des points de vie. DU COUP, qu’est ce qu’on fait ce soir ? Je passe en mode sondage avec quand même pour arrière pensée cette petite voix qui me susurre « es-tu vraiment sûr de vouloir remettre ça ? » CHUT.
Bim bam boum le temps s’accélère, enchaînement et c’est finalement à La Station que j’atterris. Pour ma première fois, toute toute première fois. Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Des barmaid exquises et des verres pas trop chers, des gens sympas venu kiffer du bon son et des petits coins pour se posey, #CALEY. Certes, je n’aurais pas forcément fait passer les artistes dans cet ordre là, mais après tout, ça change un peu et ça c’est bon ça !