Ce qu’on rigole, la nuit, trop ivres pour s’inquiéter de ce que pensent les autres. Trop chargés pour s’en faire, parce que bouarf, demain, on verra bien. La nuit on fait n’importe quoi. Et demain, tout à l’heure, on dansera moins, juste dans nos têtes, mais demain, l’essentiel, c’est que ça ira mieux. Plus que quelques heures d’amour, quelques heures pour se prendre dans les bras, et tout oublier. Bouarf, la nuit quoi.

Ce week-end, nos reporters d’un soir ont écumé le meilleur des nuits sauvages de la capitale :

  • Meow Mi a pas kiffé la petite merde à moustache bourrée au premier rang
  • Eugénie trouve que son meilleur ami est un vrai champion
  • Antoine cherche du boulot (à Dour)
  • Mathilda a fini toute pleine de poussière à Dour
  • Clémence a failli danser le hakken
  • Delphine a dansé sous 150 degrés
  • Doina a passé une véritable nuit de “bienvenue chez toi on t’aime”
  • Vulgaria s’est fait payer une ceinture à Châtelets
  • Nicolas a croisé jambes sur jambes sur jambes sur jambes…
  • Karma a a claqué la pomme d’adam d’un mec
  • Trashenda s’est fait terrorisé par Morphine
  • Flore a vite enlevé le haut…
  • Luc ne sait toujours pas si ce qu’il a vu était cute ou un tout petit peu sale en fait…
  • Gabin a passé une soirée multi facettes : mode, art, et techno
  • Laurence a remué son postérieur
  • La pote de Julien s’est faite courser dans un étage réservé aux garçons
  • Charlotte a vu des gens danser avec les cornes de diablotins
  • Le pote de Jules a clairement fait irruption au mauvais moment…
  • Arthur est venu chercher une clope sur scène, ou presque…
  • Michael est content de pas avoir fait la queue au bar
  • Katarina a eu un coup de foudre
  • Le motto de Cyril ? “Libérez vos envies, venez comme vous êtes”
  • Thomas a mangé du poulet frit
  • Le motto de Jael ? “Aime toi toi-même et amuse toi”
  • Le pote d’Elliot était coincé dans des darkrooms berlinoises
  • Marco a fait le closing, tout en inondation, de Shifted en Suisses
  • Bilel est subjuguée par celle qu’il appelle la “Femme du vent.”
  • Joris s’est bien marrer devant le couple qui tournait autour d’une pinte de bière posée par terre…

meow-miMEOW MI (Daisy Mortem)

“Les copains”

du 10 au 14 juillet / Festival Restons Sérieux (Supersonic)

Décline ton identité

Meow Mi, 16-17 ans, je prétends être chanteur dans Daisy Mortem.

33343965_1751485438232229_7823437630091034624_n (2)

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

15/20, c’était cool. Mais le public était pas trop pogo et slam ! On aime bien quand ça part vraiment en orgie. Les gens étaient assez sages voire angéliques à part un connard bourré au premier rang.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Vu qu’on joue, on est pas trop en mode « soirée » quoi, on est plutôt posés avant le concert, et après plutôt morts… Du coup à part des discussions cool avec le très sympa bassiste américain de Marietta, je me souviendrai surtout de plus boire de « rockn’roll suicide » parce-que y’a beaucoup trop d’alcool dans ces trucs.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Non, tout le monde était super sage, c’était angélique, vraiment, on a tous dansés sur les DJ sets comme des enfants à la kermesse.

Le track mémorable de la soirée ?

Auto-promo oblige ce sera notre chanson L’amour, le SIDA qui produit toujours son petit effet…

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

La petite merde à moustache bourrée au premier rang qui a été assez agressif pour qu’il faille le repousser à coup de Doc. La prochaine fois ce sera directement dans ta tête de boloss. En même temps ça devait être le mec le plus punk de la soirée du coup. Complexe.

15319127433159766

Ce moment où Daisy Mortem baise la scène…

eugenieEUGÉNIE

“Les copains”

du 11 au 16 juillet / Dour Festival 2018 (Dour)

Décline ton identité

Eugénie 21 ans, directrice d’une galerie d’art pour un artiste japonais !

36933415_10160506086050257_5039979568773988352_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Une soirée : 20/20 (j’évite le 21/20, juste pour la chaleur et la poussière, mais ca les méritait clairement !) Impossible de choisir un seul mot : le mélange d’émotions, la joie, l’excitation, l’attente pendant un an pour retrouver la Redbull, l’amour entre les gens …

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Hungry 5 que mon pote m’a emmené voir alors qu’on écoutait Gasmask (rien a voir de passer de l’acid core a la minimale mélodique). Ils m’ont fait pleurer ces cons ! Juste incroyable, hors du temps, des vrais comme on en fait plus !

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Le petit retour à la tente à deux en se disant qu’on se fera cramer par personne car les potos font toujours after, et la sortie de la tente avec les 12 potes qui font les grands yeux car ils sont rentrés plus tôt…

Le track mémorable de la soirée ?

Hungry 5, comme dit plus haut, Boyz Noise qui m’a définitivement fait adorer la techno (alors que je suis sur la drum side)

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Mon meilleur ami un vrai champion : on est a Ben Clock, tout le monde danse en phasant mais lui, il danse comme si c’était de la hardcore (tu ne voyais que lui sauter en contre rythme dans la foule j’te jure). À la fin du set je vais demander a des gens s’il y a encore quelque sur la stage, on nous dis qu’on doit aller a LPMDLA pour voir Brechja. Et là il sort « Non mais moi, je partirai pas d’ici tant que j’aurais pas vu Ben Clock ! » Bah oui ca tombe bien, ca faisait une heure qu’on l’écoutait avec Ben Clock écrit en gros sur l’écran !

Definitivement parce qu’encore une fois Dour a fait du sale, on a tous twerké comme jamais. Encore un an a attendre desormais ❤️

Définitivement parce qu’encore une fois Dour a fait du sale, on a tous twerké comme jamais. Encore un an à attendre désormais ❤️

antoine3ANTOINE

“EXTRAORDINAIRE”

du 11 au 16 juillet / Dour Festival 2018 (Dour)

Décline ton identité

Je m’appelle Antoine, mes potes me surnomment Anteck ou Teck car je suis à moitié Polonais. Par contre mon blaze virtuel ou de teufeur est Cloud Rider !! J’ai 39 ans en septembre, c’est mon âge véritable et j’en suis fier ! Niveau boulot c’est le “stand by” depuis trois mois mais mon métier est chauffeur livreur.

36933415_10160506086050257_5039979568773988352_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Je donne une note de 13/20 à ma soirée. Et le mot qui la définit au mieux est EXTRAORDINAIRE !!!!!

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Difficile de ne garder qu’un seul souvenir… Tout est cool ! À commencer par l’organisation sans qui rien ne se passe… un grand MERCI ! L’ambiance unique de Dour je dirais, chaque année j’essaie de la faire découvrir à des amis et ils repartent contaminés.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Difficile encore… Tu vois tellement de choses incroyables, bizarres ou loufoques ! Mais bon, je vais quand même t’avouer un truc sur moi et j’ai un peu la loose ! J’avais prévu deux bouteilles de vodka de un litre pour le weekend. À l’apéro mon pote me fait : “Teck !! Tu servirais pas un verre !? Je sors les verres, le Red Bull et………….merde j’ai oublié la vodka…😱😭😭 la tête de mes potes !!!”

Le track mémorable de la soirée ?

Le set qui m’a marqué à fond est celui de Dave Clarke. Il est au top, un son de fou, j’en suis toujours pas remis…

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ce que j’aime à Dour c’est que tout le monde est pareil, dans le même délire. Je ne sortirai donc personne du lot. Certains boivent ou fument plus que d’autres mais tant que tout le monde s’amuse.

30974040_10155587689598597_5479784340143472640_n (1)

mathildaMATHILDA

“Staff”

du 11 au 16 juillet / Dour Festival 2018 (Dour)

Décline ton identité

Mathilda. CM et organisatrice des soirées Possession.

36933415_10160506086050257_5039979568773988352_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Je dirais 15/20. C’était mon premier Dour, ce ne sera pas le dernier. Gros points positifs pour le staff – il faut vraiment que les organisateurs de festivals français s’en inspirent : un staff disponible, à l’écoute, drôle, gentil et efficace ainsi que pour la programmation du festival. Gros points négatifs sur la propreté du camping et la poussière qui te détruit les bronches et le nez.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Le live de The Chemical Brothers. Quelle claque. De la vraie musique électronique avec un show visuel époustouflant, une relation artiste/public forte, des artistes heureux d’être là et qui le montrent bien !

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Va essayer de faire l’amour dans une tente avec un matelas gonflable géant.

Le track mémorable de la soirée ?

Tout, je dis bien TOUT le set de Robert Hood. Il a le chic pour te balancer des remix inédits à lui introuvables… frustration.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Comme à chaque festival et soirée fait avec elle. Ma copine. Pour sa joie de vivre et son sourire en toutes circonstances.

Moi tous les matins au réveil dans la tente.

Moi tous les matins au réveil dans la tente.

clemenceCLÉMENCE

“Hardcore”

jeudi 12 juillet / Coucou x Jeudi Ok (Wanderlust)

Décline ton identité

Clémence, 25 ans , journaliste à Manifesto XXI

36137344_2034302276835266_4650047609753305088_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

8/20 ! C’était hardcore !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

L’émotion de ne plus faire de Coucou ; alors bon il fallait bien fêter ça comme il se fallait en se trémoussant sur Krampf ou Dj Pab, qui appelait au hakken !

Le track mémorable de la soirée ?

J’aimerais bien vous y voir, de Pierre le Disque Jokey

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Le look du photographe de la soirée, je suis toujours épatée par ses fringues, Otto, <3.

30875326_10214685230337133_8601121551581970432_n (1)

delphineDELPHINE

“Intense”

jeudi 12 juillet / La BLED (La Java)

Décline ton identité

Delphine (mes amis ont choisi Dédé, à mon grand regret) , 27 ans, astronaute !

35236572_10156460449859490_2718132154205732864_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

100/20, c’était parfait. La musique, les gens, l’atmosphère, la chaleur humaine, en un mot : intense !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Les gens qui dansaient sans arrêt comme des fous, même si la température sur le dancefloor était d’environ 150 degrés. C’était beau à voir.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Bizarrement non, pas d’histoire sale ce soir là …

Le track mémorable de la soirée ?

Ce n’est absolument pas original mais je vais dire Vogue, de Madonna en apéro track. Et pendant la soirée, le set de Fatma Pneumonia et des Big Brothers étaient dingues !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Tout le monde était beau, particulièrement mes potes, ahaha. La Dj Cherry B Diamond m’a fait son petit effet car je la trouve très singulière, en plus elle peut remixer Marylin Manson à la perfection, respect ! Sinon j’espère que Diego a eu son train de 6 h !

giphy (43)

doinaDOINA

“Bienvenue”

jeudi 12 juillet / La BLED (La Java)

Décline ton identité

Do, 21 ans, tout juste diplômée cherche un stage en journalisme

35236572_10156460449859490_2718132154205732864_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

21/20. Je reviens tout juste de l’Anglerre qui avait devancé Paris dans mon estime (niveau soirée underground). Cette soirée c’était comme un “bienvenue chez toi on t’aime”. La musique te donnait envie de danser avec absolument tout le monde, les gens te sourient. Mais la musique vraiment, t’avait un arrière-goût techno sur des sons orientaux et brésiliens. Franchement j’étais heureuse, j’avais rien pris à part quelques bières et je dansais encore jusqu’à 8 h – trois heures après la fin !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Je retiens la diversité de dingue (de là la sensation d’être bienvenue) mais surtout, je retiens l’after avec les artistes qu’on a eu la chance de rencontrer ! On est allés à l’ouverture d’un café, donc petit café sur la terrasse. Ensuite on s’est lâchés sur des bières “Aux Folies” (et franchement, je le conseille à tous l’after là bas. Le proprio te laisse une enceinte tu mets la musique, une lumière rosée… parfait). En fait le meilleur souvenir c’est l’énergie absorbée dans la Java et redistribuée pendant des heures dans les rues et café de Paris et les rencontres qui vont avec.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Certaines personnes avaient envie de faire l’amour et c’est tant mieux, voilà voilà

Le track mémorable de la soirée ?

J’ai vraiment aimé Fatma Pneumonia qui est passé après Miss Beurette il me semble . Après je connaissais pas mais l’event s’est terminé avec Bled Runner, et j’ai bien bien aimé ! Quand même un petit clin d’oeil au son de Kid Kishore que miss beurette a mis !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un des membres de Bled Runner (bogoss-lacoste) qui était très présent, superbe à regarder danser, sauter, sourire ! Je me rappelle pas de tous les noms mais j’ai rencontré Kahina, Laz , Sasha (et pleins d’autres personnes qui étaient avec nous après pour l’after) et je les trouvais magnifiques, par la gentillesse, ouverture d’esprit, gaité (haha franchement j’étais très heureuse de les avoir rencontrés, ils sont super inspirant)

20272454_1180431112057865_3656138696526135296_n

vulgariaVULGARIA

“Back to the 80’s”

vend. 13 juillet / Tech Noire (Le Klub)

Décline ton identité

Vulgaria from Barbès, 15 ans, twink rousse !

36684887_470299233393181_1993385590128640000_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

19/20, un mot/phrase : Back to the 80’s

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

La musique qu’on ne retrouve nulle part ailleurs !

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Quand un vendeur de ceintures itinérant m’a mis une ceinture autour de la taille puis m’a dit : “C’est 30 euros”. Au final je l’ai eu pour 3 euros mais on me l’a payée bien sûr (thanks Jayson Feingold)

Le track mémorable de la soirée ?

Ce qui m’a surtout marqué c’est le son général très 80’s, synthés exacerbés, basses de ouf, vraiment un retour dans le temps et en même temps une entrée dans un futur punk-roboticalish

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Tous les gens super sympa de CHÂTELET LES HALLES…

32366772_1680661385302883_449416886703095808_n (1)

nicolas-gNICOLAS

“Transpiration”

vend. 13 juillet / Tech Noire (Le Klub)

Décline ton identité

Nicolas ! (c’est ce qui est écrit sur ma carte d’identité) en langage des internets c’est  (@ncailat).  J’ai eu 25 ans et je suis secrétaire de ma propre existence.

36684887_470299233393181_1993385590128640000_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

+7 pour le fait de pouvoir venir presque nu à la soirée.
+6 pour le son
-4 parce que tu peux pas sortir fumer avec ton verre.
Au final ça fait 20/20 parce que c’était quand même bien cool.
Le mot pour décrire la soirée : transpiration !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Probablement lorsque je suis arrivé. Tampon tout frais sur le poignet, je me fais alpaguer par le photographe de la soirée « toi, ici, moi photo, ok ? » Je me suis assis sur ce canapé à la propreté douteuse, et j’ai croisé jambes sur jambes sur jambes sur jambes.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Cul-te ? Non je ne crois pas. (ou alors j’ai oublié)

Le track mémorable de la soirée ?

A part pour prendre des photos, je garde mon téléphone loin de moi, pour éviter :

  1. de le perdre
  2. d’envoyer des messages sous l’influence de l’alcool.

Il y avait un live très chouette de Petra Flurr, et une ambiance goth-new wave. (Ça vous donne une idée de l’ambiance par ici)

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Tout le monde était beau, sombre et joyeux à la fois. EN REVANCHE, cette femme qui voulait rentrer chez elle, est sortie du Klub en rampant tant elle ne tenait pas debout. J’imagine qu’elle a bien dormi.

32233307_373754933123460_4284050897882841088_n

karmakarmaKARMA

“Fantasmagorique”

vend. 13 juillet / Tech Noire (Le Klub)

Décline ton identité

Karma ou Karma Voodoo ; 33 ans ; créature androgyne aux multi facettes alliant chant danse et aussi mannequin.
36684887_470299233393181_1993385590128640000_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

20 sur 20. Fantasmagorique.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Un seul souvenir ? J’en ai deux car je suis gourmand et oui je dirais les shows drags et le concert de Petra flurr ! Folle ambiance.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Un mec tordu me claque le cul et là j’me retourne surpris et par réflexe je lui donne un petit coup dans la pomme d’Adam. Il s’en souvient encore je pense… J’espère ! Lol !

Le track mémorable de la soirée ?

Le set de Lawbenstriel Mess que j adore !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Pour moi tout le monde était belles et beaux. Ils m’ont tous rendu fou/folle.

35802721_1312418065574248_9119388593696014336_n

nicolasTRASHENDA

“Mortifying”

vend. 13 juillet / Tech Noire (Le Klub)

Décline ton identité

Wesh, c’est Trashenda Banks, j’ai 20 ans ; mon métier c’est le shitposting. Je suis aussi étudiant en mode et to be honest, c’est overrated comme statut.

36684887_470299233393181_1993385590128640000_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Oh oui j’ai passé une magnifique soirée entre le Klub et le trottoir du Klub avec nos folles/travs/clubkids 💖 J’étais principalement venu voir les performances de la scène ouverte. C’était drôle, je me suis bien amusé et comme d’hab j’étais insupportable. C’est la seule soirée qui me fait vraiment découvrir un autre monde tout en liant le mien. Je vais mettre la note de 17,5/20 parce que comme ton prof de philo, je déteste mettre 20 💋 Le mot ? Mortifying !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Les performances ! C’était quand même bien pour des débutantes et j’étais très bien à ce moment là. Que ce soit bien fait ou moins bien fait j’ai été entertained tout le long, applaudissons

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Angora qui entre dans le Klub avec son tampon, iconic.

Le track mémorable de la soirée ?

Le live de Petra Flurr était vraiment bien, surtout que je ne connaissais pas. Mais en vrai Nude Darling m’a choqué avec sa performance sur Call Me de Blondie, je m’attendais pas à ce que ce soit aussi bien ! (ou était-ce l’alcool… ?)

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

C’est difficile à dire, la plupart étaient lookés et tout le monde a son style de danse bien à part. Mais Morphine m’a un peu terrorisé avec son make up fx de tête brulée, je suis une femme sensible.

c'est un peu comme ça que les gens dansaient

C’est un peu comme ça que les gens dansaient

flore2FLORE

“Chaleur”

vend. 13 juillet / Subtyl x Edyfis x Mermaid Express (Supermarket)

Décline ton identité

Flore, 25 ans, future directrice artistique (fingers crossed)

37019789_10156657887757848_2356164435191529472_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Un 19/20 me semble plutôt adapté ! J’aurais bien aimé qu’elle termine plus tard… Le premier mot qui me vient à l’esprit c’est chaleur.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Le bonheur de ne pas attendre trois plombes dans une queue de trois kilomètres pour rentrer…! C’est rare à Paris. Et puis le Supermarket est un lieu vraiment cool, à petite capacité, c’est agréable de pouvoir respirer et danser sans qu’on te bouscule.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Je suis le genre de nana à vite enlever le haut quand il fait trop chaud, et j’ai remarqué très rapidement que j’étais l’une des seules haha!

Le track mémorable de la soirée ?

J’ai perdu l’habitude de sortir mon téléphone quand je suis en teuf… vivre l’instant avec ses yeux, ses oreilles et son corps, c’est le principal. Autrement, le set d’Herrmann m’a bien fait transpirer.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ma meilleure pote qui, complètement raide, a invité tous les mecs qu’elle avait repérés pendant la soirée à venir en after avec nous…

Quand la musique s’empare de ton corps.

Quand la musique s’empare de ton corps.

luc2LUC

“Mortel”

sam. 14 juillet / Subtyl x Edyfis x Mermaid Express (secret place)

Décline ton identité

Lulu, 26 ans, éleveur de renards en Allemagne.

37019789_10156657887757848_2356164435191529472_n (1)

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Comme à chaque fois dans les hangars de la Subtyl, je dirais 20, c’était mortel ! Pour bien décrire cette soirée, j’aimerais dire deux mots en fait, mortel et bienveillant.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Danser sur le bon son du set d’AZF avec le crew de la Subtyl, mes potes et être heureux comme un petit fou pour ma dernière teuf de l’été à Paris, et surtout une super ambiance, des gens gentils et des orga aux petits soins.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

J’étais en train de danser sur du gros son bien dark, et en me retournant je vois un couple se faire des câlins sur le sol au milieu de tout le monde. Après réflexion, je ne sais pas si c’était cute ou un tout petit peu sale en fait.

Le track mémorable de la soirée ?

J’ai adoré quasiment tous les sets, mais celui AZF était énorme. Et j’aimerais dire, en particulier, le track de Sina qu’elle a passé vers le milieu ! Il était lourd et ça représente bien le son Subtyl.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Je crois que j’ai envie de dire mon pote. Celui que je traîne dans les soirées alors qu’à la base c’est un mec du rock et qui aime pas trop la techno. À un moment, quand je suis retourné danser, vers le début de la soirée, je le vois danser comme un fou avec pleins de gens qu’il ne connaissait pas, le pantalon remonté jusqu’en haut des cuisses, torse nu et heureux comme un gamin. On était morts de rire. Et pourtant il n’avait rien pris. Ça m’a fait trop plaisir. C’est l’effet Subtyl je crois !

Moi et mes potes sur les beats techno toute la nuit

Moi et mes potes sur les beats techno toute la nuit

gabin2GABIN

“Les copains”

sam. 14 juillet / Undrglobe [002] : Maboneng (Passage Gustave Lepeu)

Décline ton identité

Gabin. 25 ans. Créatif à temps plein, façon couteau suisse : photo, vidéo, graphisme, écriture.35634055_614299045608932_1372347256295915520_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

20/20. Hors-du-commun. Trois mots qui en font un. De la même façon, Undrglobe a réuni mode, art, et techno en un event. Du jamais vu, dans un lieu étonnant : un passage du 11 ème arrondissement dont deux appartements sont devenus galeries d’art, concept store, bar et scène techno.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Only Vils Know.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Le propriétaire des apparts, l’amiral KB, qui nous dit derrière le DJ installé au niveau de la cuisine : « Faites attention à la cuisine, je viens de tout refaire c’est hyper fragile ». 15 minutes plus tard, il est debout dessus en train de danser TP.

Le track mémorable de la soirée ?

Nano Creator – Black Color. Pendant cette track, quasi tout le crew Undrglobe était là : aux platines, devant, derrière. Les lasers éclairaient une vague humaine déchaînée et la machine crachait sa fumée façon lance-flammes. L’énervement de la danse de tankybm faisait tanguer la salle et Only Vils Know cassait des gueules avec son premier set historique.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Kieron, le designer de Sad Boy Studio avec qui Undrglobe a collaboré sur une collection exclusive pour l’event. Col roulé transparent en dessous du Tank Top de la collab. Bras et cou recouverts de tatouages. Bien accompagné par sa pote Betsy, bandana noir vissé sur la tête, dragon tatoué près des yeux. Le duo avait de la gueule.

Quand je suis justement derrière mon meilleur pote qui mixe et que j’arrête de filmer pour kiffer.

Quand je suis justement derrière mon meilleur pote qui mixe et que j’arrête de filmer pour kiffer.

laurence-fichterLAURENCE

“HOTHOTHOT”

sam. 14 juillet / Gender F*#2 – Liza Monet Live (LE DEPOT)

Décline ton identité

Flammen Touche, 19 ans, Drag queen

35156850_1928013590822798_3249506182376718336_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Un bon 18/20 !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Quand la reine Liza Monet a demandé que quelqu’un vienne twerker sur scène, affublée de mon plus beau maillot de bain à décolleté j’ai pu (plus ou moins gracieusement) remuer mon postérieur sur Ave Maria !

Le track mémorable de la soirée ?

le remix de Milkshake était ouf ; toujours un grand moment quand Reno le passe !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

J’ai été subjuguée par la robe de Miss Drinks ça brillait de partout j’ai cru me transformer en pie quand je l’ai vue arriver !

30653964_1783431105029275_6689378354832867328_n

julien2JULIEN

“Décomplexion”

sam. 14 juillet / Gender F*#2 – Liza Monet Live (LE DEPOT)

Décline ton identité

Julien, Juju pour les intimes, étudiant en traduction audiovisuelle, qui sait, plus tard peut-être que ce sera moi qui ferai les sous-titres des séries que tu regardes.
35156850_1928013590822798_3249506182376718336_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

J’ai envie de répondre 19 parce que je me suis trop amusé et que j’ai pas vu le temps passer. Un mot ? Décomplexion.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Le live hot et endiablé de la queen Liza Monet, qui m’a touché la main (je la laverai plus jamais lol) et qui a pris le verre d’eau de ma pote pour en boire une petite gorgée et renverser le reste sur ses seins. En tout cas on a passé un super moment (Yaourt au fruit en live ça envoie du lourd).

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

La salle du bas (la plus grande salle avec un bar et un grand dancefloor) était pour d’obscures raisons interdite aux filles et l’entrée en était gardée par une grande drag queen difficile à amadouer. Face à cette injustice on a essayé de s’infiltrer pendant qu’elle ne regardait pas ce qui fut évidemment un échec puisque ma pote s’est faite courser sur la piste par la dite Drag queen et remonter par le bras. C’était assez drôle mais aussi assez triste, puisqu’apparemment, à la Gender F*, le gender fucked est encore le féminin.

Le track mémorable de la soirée ?

J’ai rien Shazam parce que j’étais trop occupé à me trémoussé sur la piste mais la musique était très sympa et sublimée par un Drag Show de qualité, sauvage, glamour et sensuel, tout ce qu’on adore.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

La magnifique drag Nomei, dont l’énergie et la splendeur m’ont vendu du rêve, et en plus elle est super sympa (si tu lis ça “je t’aime”). C’était pour moi la queen de la soirée, plus le mec qui m’a littéralement mis une main DANS le pantalon sans prévenir, une approche un peu directe je crois que j’aurais préféré un hug.

Moi qui essaye tant bien que mal de servir mes clients le dimanche matin après avoir dormi 1h30

Moi qui essaie tant bien que mal de servir mes clients le dimanche matin après avoir dormi 1h30

charlotte3CHARLOTTE

“Intense”

sam. 14 juillet / Fée Croquer : Fairy Summer Rave (secret place)

Décline ton identité

Cha, 23 ans, toulousaine depuis peu sur Paris pour un stage en start-up.
36857562_2042158229357368_7971403084549062656_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

17/20 , cette soirée était intense

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Minimum Syndicat c’était très lourd, un peu dommage que Falhaber ait fait le même set qu’il y a un mois à l’Unclean Osmose.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

C’était cocasse de voir les gens danser avec les cornes de diablotins qu’ils avaient distribuées au début de la soirée ! +1 pour les feux d’artifice et la scène dehors, c’était le feu !

Le track mémorable de la soirée ?

La track acid qui m’a fait chavirer : Sponsh – Noël, parce que c’est toute mon adolescence et qu’ils l’ont passée au petit matin !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Alex, rentré par effraction, sans téléphone et ayant perdu ses potes, accompagné de sa ‘teille de sky coca, grand rêveur, je suis à sa recherche !!

Il symbolise la douceur du scène outdoor quand le soleil se lève, tous ces regards qui parlent d'eux même

Il symbolise la douceur de la scène outdoor quand le soleil se lève, tous ces regards qui parlent d’eux même…

jules3JULES

“Osée”

sam. 14 juillet / 14 Juillet, c’est Fessée ! (Ouh Lala nuit)

Décline ton identité

Jolly (le nom sous lequel je mixe), 28 ans, couteau-suisse.

36222720_483260262104708_7461706074148569088_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

16/20.
J’ai droit à 3 mots ? Intense, osée, rétro.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Le sourire et l’énergie des gens sur la piste ; le club a vraiment une âme, une histoire et un côté rétro qui te transportent directement. Twisté avec une petite scéno/déco, c’est parfait. Et tu sais clairement en débarquant au Ouh Lala que tu arrives dans un endroit qui n’est pas conventionnel.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Un de mes très bon potes présent à la soirée ne connaissait pas du tout le club, qui est composé notamment de plusieurs petite pièces mystère… En ouvrant l’une d’entre elles par mégarde, il a clairement fait irruption au mauvais moment.

Le track mémorable de la soirée ?

J’ai joué pour la première fois cette track de Masomenos : Amor Amores,  en milieu de set … l’atmosphère de la track a embarqué direct les gens !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Il y en a deux : d’abord, une fille qui dansait collée devant le DJ both pendant mon set, en état de quasi-transe. C’était assez fou de l’avoir en face de moi et de la voir réagir aussi intensivement aux tracks. Ensuite, un couple qui est arrivé habillé en tenue SM intégrale vers 5 h du matin et qui a rapidement fini habillé dans le plus petit apparat.

giphy (37)

Une coupure d’électricité dans le club, en plein drop de track. Les gens étaient dégoûtés, mais c’est reparti de plus belle !

arthur3ARTHUR

“Belle énergie”

sam. 14 juillet/Vryche Dat Beach (LaPlage de Glazart)

Décline ton identité

Arthur, 26 ans, zigoto chez Haru.
33782059_2085388171720733_205418553371787264_n (1)

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

17/20, parce que je suis pas resté très tard, mais en même temps je suis arrivé très tôt. Et il y a des soirées qui se déroulent comme ça… de façon hyper légère, où il y a une alchimie et une belle énergie avec les potes, les gens qu’on rencontre, l’atmosphère dans l’air.. Tout est nickel, on se marre, c’est simple.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Alors qu’on s’était collés aux enceintes au premier rang pour sentir un peu de vibrations, je vois Bastien de Kraze sur scène en train de filmer le livestream de la soirée. Concentré et hyper pro, il se tourne vers le public, filme quelques visages puis s’arrête sur moi, surpris de me voir. Gros bug, il se met à me faire des signes désordonnés en évitant de ruiner son stream et en essayant de m’expliquer qu’il m’appellera.. ou que je l’appellerai.. ou qu’on se verra après.. qu’on se captera, mais quand il aura fini.. Enfin bref, je comprends pas tout, mais son expression faciale est priceless.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Rien de cocasse mais situation marrante et inédite. À un moment, on a très envie d’une clope avec une amie mais les paquets sont vides. On sait qui en a… Matthieu. Mais problème, il est actuellement sur scène en train de mixer. Éclair de génie, ma pote monte sur mes épaules, on se rapproche de la scène, elle lui fait des signes. Le mec se marre, pose son casque et lui en apporte une. Si ça c’est pas de l’amitié putain. Big up Matthieu Faubourg, sauveur multi-casquettes.

Le track mémorable de la soirée ?

Un classique de tonton Paulo, qui collait parfaitement avec mon humeur et le contexte du moment. Paul Johnson – I’m Alone Until You Show Me.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Le mec complètement fracasse qui s’est écroulé sur le transat de mon pote et l’a pété. Qui s’est excusé pendant 15 minutes, a manqué d’en péter d’autres puis qui a fini par vouloir nous embrouiller. J’espère qu’il a pas trop mal fini sa soirée.

giphy (41)

michaelMICHAEL

“Sable”

sam. 14 juillet/Vryche Dat Beach (LaPlage de Glazart)

Décline ton identité

Hello j’appelle Michaël ou Eko (Ekonopolis) pour les intimes. Je travaille dans le web marketing sur de la gestion de site internet (pour faire très simple).
33782059_2085388171720733_205418553371787264_n (1)

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Une très bonne soirée que je noterais 16/20 pour l’ambiance qui s’en dégageait (eh oui le sable a son charme à Paris), pour le line-up affiché avec une bonne ligne artistique partant d’une house avec de bon solos de tout genre (guitare/saxo/piano ) vers une house qui n’a pas rencontré de techno !!

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Ça faisait longtemps que je n’avais pas attendu seulement quelques minutes avant de pouvoir accéder au bar et être servi rapidement malgré le monde incroyable qu’il y avait. Je ne sais pas comment ils ont géré leur logistique et roulement mais c’était très respectable et agréable pour la clientèle.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Haha non pas cette fois-ci, peut-être parce que j’étais ce soir là l’anecdote de quelqu’un d’autre ?

Le track mémorable de la soirée ?

Ils ont tous joué beaucoup de tracks que j’adore et que je joue moi même lors des gigs. Pour le coup c’était un mélange de frustration et d’amour de la musique ! Pour en citer quelque unes : Vitess a joué du Paolo Macri – Outbreack. Mathieu a joué une track que je passe jamais par peur que les gens n’aiment pas : Discogalaxy – You are my number one. Et bien sûr la nouvelle track de Mandar – String Theory. Des styles différents mais tout aussi bon les uns que les autres !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Tous les copains, à crier, danser, courir… Quelle bande d’idiots ces giffois… !

katarinaKATARINA

“Rocambolesque”

sam. 14 juillet / Flash Cocotte X Tragedy (secret place)

Décline ton identité

Katarina, 30 ans, taxi driver

36671414_471083456665469_39916030184652800_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

16/20. Rocambolesque.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

La tête de mon pote beau gosse qui faisait le malin et se retrouve au centre d’un crew de mecs à fond sur lui : vous auriez vu cette tête de chat perdu, c’était très drôle ! Moment gravé dans ma mémoire !

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Cette soirée est une suite d’anecdotes ! Entre le chilien qui me lâchait pas ; la bande de jeunes qui arrachaient les pubs du métro et que j’ai suivis pendant une heure pour rentrer dans la soirée parce qu’ils avaient des préventes, pour finalement capter qu’ils avaient 18 ans et leur payer des taxis ; le moment où tu arrives sur place, où tu vois deux files, et que tu rentres avant tous ceux qui font la queue depuis 20 minutes avec leur prévente ; le mec du vestiaire qui a filé plus d’eau que de cintres tout au long de la soirée ; les filles qui te voient seins nus, se déshabillent à leur tour et lâchent tout sur la piste ; le DJ qui tape une phase improbable où tout le monde se regarde dubitatif et amusé ; le chauffeur qui voit son bus se remplir d’une armée de teuffurs à 7 h du mat et invente un « incident » pour tracer direct au terminus, La Villette ; et enfin la baignade dans le canal, dont un gros jump devant l‘équipe sécurité du parc morte de rire.

Le set mémorable de la soirée ?

PIERRE BULU ou Pierre le Disque Jockey !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Naho. 22 ans. Une belle black aux longues tresses bleues. Nos rires se sont croisés et le coup de foudre a eu lieu. Allongées sur l’herbe près du Canal le temps d’une sieste, nous avons ensuite décidé de partir ensemble et de prendre le métro ; tout le monde nous pensait rentrées tandis que nous nous sommes arrêtées à une terrasse ; je l’ai écoutée me raconter sa vie, nous avons beaucoup parlé, c’était un beau moment avec une belle personne.

giphy (44)

Finir les seins à l’air, mon moment préféré sur le dancefloor ; parce qu’on devrait tou-te-s pouvoir se mettre torse nu quand il fait chaud !

cyril4CYRIL

“Dinguerie”

sam. 14 juillet / Flash Cocotte X Tragedy (secret place)

Décline ton identité

Je m’appelle Cyril “Lereveur” j’ai l’âge que l’on veut bien me donner, ni jeune ni vieux, mais au tout début de la roue de l’existence karmique. Actuellement à la recherche d’un emploi motivant et passionnant.

36671414_471083456665469_39916030184652800_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Une soirée de malade, une dinguerie, 19/20 malgré un warm up très perplexe assez confus alternant hardcore et musique plus calme … mais finalement très entrainant….

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Un dancefloor déchainé, sur une programmation péchue, avec un sound system au top et une mention très spéciale pour le set de No One Famous, il a balancé du très lourd, merci !

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Un mec à genoux au sol en train de faire une petite gâterie, sans prêter attention au monde autour de lui, on adore, libérez vos envies, venez comme vous êtes.

Le track mémorable de la soirée ?

Petit bug de portable, impossible de shazamer quoique ce soit, mais des sons de ouf bien pointus. Et une descente tout en douceur après un set dark techno pour finalement finir sur Résiste de France Gall .

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Plein de beaux looks, beaucoup de belles personnes, mais il y avait un mec qui bosse au bar aperçu quelques fois sur le dancefloor, magnifique, toujours très looké, avec un déhanché……, tout simplement hypnotisant.

Mon cerveau sur le set de No One Famous

Mon cerveau sur le set de No One Famous

thomas-2THOMAS

“Bigarrée”

du 14 au 15 juillet / AFROPUNK Paris 2018 (La Grande Halle de la Villette)

Décline ton identité

Thomas, actuellement en transition pour devenir mondialement connu sous le nom d’Alfred Blaster ©. Un âge malheureusement trop avancé pour être révélé en société.  Journaliste ! LOL. Mais plus sérieusement fondateur du webzine GBH Music et pigiste à droite à gauche, parfois au centre également.

27067845_10155281256796623_6364842694033127072_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Disons qu’elle a commencé tôt car nous étions sur zone dès 17 h pour faire un tour dans le village (accessible à tout le monde) et surtout admirer les looks improbables que l’on ne voit nulle part ailleurs. Ça pose beaucoup, mais ça fait partie de jeu. Les concerts quant à eux étaient cool, donc je mets un 16,5/20 à l’ensemble. « Bigarrée » serait un mot qui me semble juste pour décrire cette soirée !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Un léger sentiment d’embarras lors du concert du dénommé Mr Eazi dont je n’avais jamais entendu parler, contrairement à 99,99% des personnes présentes. Ces dernières étaient clairement venues pour lui et connaissaient tous ses titres par cœur. Une superbe ambiance au final et une température ressentie proche des (cent) cinquante degrés.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Hormis le poulet frit, pas grand-chose de croustillant…. Afropunk c’est surtout pour le plaisir des yeux, on regarde mais on ne touche pas !

Le track mémorable de la soirée ?

Pour Me Water de Mr Eazi, car de l’eau j’en aurais eu bien besoin à cet instant ah ah ah !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Entre chaque concert il y avait des DJ Sets et parfois des battles de danse improvisées lors de ceux-ci. J’ai en tête deux mémorables face-à-face où les protagonistes ont joué leur vie et ça s’est terminé en grands-écarts faciaux. Ils n’étaient pas là pour blaguer.

giphy (36)

jaelJAEL

“Rencontres”

du 14 au 15 juillet / AFROPUNK Paris 2018 (La Grande Halle de la Villette)

Décline ton identité

Madame Jael / 30 ans / Influenceuse

27067845_10155281256796623_6364842694033127072_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

15/20 !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Un point de rencontre pour toutes les personnes qui aiment nos racines. Ont est UNIS en tant qu’être humain ! Pas besoin d’être né.e en Afrique pour y participer. C’était un point de rencontre où l’on pouvait être ce qu’on voulait sans être jugé. « Aime toi toi-même et amuse toi» . Voila ce qui importait à ce moment. A chaque édition je me fais de nouveaux amis de partout dans le monde.

Le track mémorable de la soirée ?

Le live de Mister Eazy

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Ce qui m’a marqué c’est qu’on a besoin de plus de ces événements pour unir l’humanité. Des événements où tu peux être toi même sans avoir peur du regard ou du jugement des autres.

22525659_10159484881620274_2607511835523416064_n

elliot-2ELLIOT

“FREEDOM”

sam. 14 juillet / SAME BUTT (Osthafen Berlin)

Décline ton identité

Salut, je suis 131bpm (Elliot pour les intimes), j’ai 23 ans et je te fais bouncer jusqu’au bout de la nuit quand je suis derrière les platines

35053873_821836708015011_2961569680772300800_n

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Alors on va plutôt parler de journée dans mon cas parce que je suis arrivé vers 4 h du matin et reparti à la fin vers 22 h le soir… C’était l’association de deux très bonnes soirées Berlinoises : Same Bitches et Buttons. Pour moi c’était un 20/20, et je dirais que le seul mot qui convient pour la décrire est FREEDOM.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Ce serait très triste si je pouvais n’en garder qu’un seul par soirée, il y en a tellement. Mais pour celle ci, ce serait la folie des gens au closing sur le sable le dimanche soir. Beaucoup de gens faisaient la fête depuis 3 ou 4 jours, au bout d’un moment tu perds le sens commun.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

On est partis faire une pause à la Horse Meat Disco entre 10 h et 14 h juste pour voir comment c’était (et pour manger). Bah on aurait mieux fait de rester à nos plans initiaux parce que c’était pas ouf. Du coup on décide de retourner à la Same Butt illico. Je sais pas si tu connais ce moment où tu veux vraiment partir, mais tu trouves plus personne et à chaque fois, il manque quelqu’un. On a même cherché un pote pendant plus d’une heure. Il était coincé dans les darkrooms…

Le track mémorable de la soirée ?

For ever and ever, le closing de Handmade sur la plage de sable parce que la musique était ouf comme à chaque set qu’il te sort, la vibe des gens, mon état mi-euphorique mi-léthargique, le sable sous les pieds nus, le coucher de soleil. Tout était magique, idyllique.

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Un mec faisait l’hélicoptère à poil sous le tuyau d’arrosage, devant des passants qui pouvaient nous voir depuis le pont. Scène assez drôle.

Quand le jardin a ouvert à 8 h.

Quand le jardin a ouvert à 8 h.

marcoMARCO

“Humide”

sam. 14 juillet / Rudel Bums X Garden | Shifted (Motel Campo, Genève)

Décline ton identité

Dans le milieu, on m’appelle “Perrier-Menthe”, j’ai 26 ans, et à côté de mon stage, je prétends passer des disques.

Capture d’écran 2018-07-18 à 10.59.05

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

15/20. En comité réduit, seuls les guerriers de la teuf ont suivi le rythme jusqu’au bout de la nuit. Rien que parce que je suis généreux, je vais faire ça en deux mots : humide et déchainé !

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Sur la dernière track de Shifted, juste avant d’entamer d’entamer l’exercice du closing aux côté de BKR, j’ai levé la tête en direction du public. Sorte de petit rituel motivationnel d’avant gig, pour l’adrénaline que ça procure. La ferveur ambiante m’a marqué, dans regard affamé des danseurs collés à la cage du dj-booth !

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Si je devais parler d’absurde, je mentionnerais l’inondation qui a tout interrompu en éclatant sur la KissRoom en milieu de soirée (histoire vraie, wallah). Ca en a rafraîchi quelques uns !

Le track mémorable de la soirée ?

Shifted nous a offert une belle démonstration, et je pèse mes mots ! Un set axé sur des sonorités mentales, une musique très saturée et progressive. Il a balancé une sélection de tracks déstructurées ravageuse. Franchement canon !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

La meuf ivre qui est venue commander son gin tonic au dj de la KissRoom. “Le genre de personnes qu’on rêve tous d’avoir à ses soirées !”

giphy (39)

bilelBILEL

“Chaleur Extravagante”

dim. 15 juillet / La toilette de jour # Desert socker (Cabaret Sauvage)

Décline ton identité

Bilbo 24 ans chercheur de rêve.

Capture d’écran 2018-07-18 à 09.50.41

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Je mettrais un 20/20 pour l’ambiance famille avec que des gens coolio, atypiques et marrants. Chaleur Extravagante c’est le mot

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Mmmh ce qui m’a marqué c’est le cheval qui ma fait tituber tout le reste de ma soirée, Arturo qui me dit avec des yeux incroyables qu’il “adore ma musique” et une muse au regard perçant qui rend barge.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

La dernière en date, c’est en rentrant à vélo, je suis avec mon pote on descend la rue de Rennes en folie, t’imagines notre état. On se fait des blagues, il veut faire le chaud avec son vélo, du coup il met une vraie pointe en rigolant comme un méchant qui aurait trouvé le graal tu vois… Et là, en un battement de cil, je vois des étincelles provoquées par le guidon en fer qui frotte le sol, lui qui vole en faisant trois tonneaux et se retrouve sur le trottoir. Ni une ni deux, première réaction, un énorme fou rire qui me fait tomber aussi ; à balle de fous rires, lui comme moi on était foutus, à rigoler comme des animaux au milieu de la rue de Rennes. Apres il se lève, il grogne en rigolant à moitié et me sort : “gars, ma jambe c’est devenu un spaghetti”. Un de mes plus gros fous rires, un instant magique.

Le track mémorable de la soirée ?

Hmm j’en ai plusieurs Al-Tone – Groovin, 51/53 de Waldman, Billie River 6 de Sottoh, Echauffement 1st Kata de Bamao Yendé et Outkast – SpottieOttieDopaliscious

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Y’a une personne qui m’a marqué effectivement mais ça date pas de la Toilette mais là elle était “wouhaou” ; elle était dans une petite robe à fleur sur un fond bordeaux orange ; du moins c’est ce dont je me souviens. Elle est trop mignonne, son timbre de voix vous fait frissonner et son regard vous donne envie de la croquer. Je lui donnerais le surnom de “Femme du vent.”

30654011_1826762324034844_6913056682490724352_n

jorisJORIS

“Beau mélange”

dim. 15 juillet / La toilette de jour # Desert socker (Cabaret Sauvage)

Décline ton identité

Joris, 35 ans, sans emploi. D’ailleurs si quelqu’un a un job à me proposer, je suis preneur. Serveur ou barman ça me dirait bien. Dans le milieu des soirées électro ça serait parfait !

Capture d’écran 2018-07-18 à 09.50.41

T’as passé une bonne soirée à combien sur 20 ? Le premier mot qui te vient à l’esprit ?

Je dirais 15. C’était une bonne soirée, avec une très bonne ambiance. Globalement j’ai bien aimé le son. Il manquait un peu de monde à la fin.
En un mot : “beau mélange”. J’ai l’impression qu’il y avait des gens de styles et d’horizons variés, et la mayonnaise a pris, on était tous bien.

Si tu pouvais garder un seul souvenir de cette soirée ?

Un mec et une nana qui avaient l’air un peu amochés, et qui dansaient de manière assez spéciale. Ils tournaient autour d’une pinte de bière posée par terre, et faisaient comme si c’était un trophée (peut-être la coupe du monde justement). Ensuite ils se roulaient par terre. Ça ressemblait à une sorte de danse chamanique, comme s’ils étaient en transe. C’était beau à regarder, et assez drôle.

T’as pas une anecdote absurde / cocasse / croustillante ?

Quand la soirée s’est terminée, on s’est posés au bord du canal avec ceux qui étaient restés, pour discuter et profiter encore un peu. Et là, une fille et un mec se sont mis à poil et ont sauté dans le canal depuis la passerelle. Ça a fait l’animation post-soirée, c’était marrant.

Le track mémorable de la soirée ?

Céline Technorama, que je ne connaissais pas, m’a mis une belle claque dès que je suis arrivé. Et le B2B Dimitri Rivière/Corbeille Dallas (CD-DR) était juste parfait !

La personne croisée qui t’a marqué(e) ?

Je croise un pote encore tout excité de la victoire de l’équipe de France, il saute partout et me met le drapeau français autour du cou pour me prendre en photo. Et moi qui déteste le foot…

giphy (38)