Où est-il passé, ce temps précieux où l’on attendait les photos de nos soirées avec impatience ? Appréhension et excitation à l’annonce du bel album déjà en ligne. On l’avait repéré vite fait l’hurluberlue avec sa perruque blonde, habillée de son gros et bel engin, à passer sur tout le monde sans vraiment regarde personne dans les yeux. On l’avait gentiment évitée, parce que c’est ce qui se fait. Puis on s’était fait avoir, au détour d’une porte des toilettes. Les photos avaient mis seulement trois jours à paraître et le résultat avait ravivé un sentiment déjà presque éteint : celle de la folie d’une nuit. Et on y avait même pris goût à ces clichés indécents !

Depuis, plus grand chose, les soirées se consument et les photos disparaissent. Pour certains organisateurs, c’est un concept, no cliché inside, et tout le monde joue le jeu. Pour d’autres, c’est une indifférence, qui là, nous fait mal. Nous avons donc décidé, mois par mois, de fouiller les Internets à la recherche des clichés qui rendent heureux, de ceux qui rappellent la folie frénétique ou la sensualité d’une nuit.

En février, les regards sont partis, les visages se sont cachés, et les corps ont parlé. Clic. Zoom. Clac. On a repéré sept photographes qui valent le détour. Clic. Zoom. Clac.


REMY GOLINELLI

Rémy Golinelli la machine 7 ans

LA MACHINE : 7 ANS / La Machine du Moulin Rouge / 03-02-17

Pour… la force de l’image, la frénésie de l’instant. Comme un coup de poing, le corps est magnifié, royal, prêt à se jeter dans la masse, à la lumière de tous les regards sans qu’on aperçoive le sien pour autant. C’est “boum”.

Son sitehttp://rgvideo.tumblr.com/


HEINUI POURA

henui poura polychrome

PLAGE ARRiÈRE #1 / Le Chinois / 04-02-17

Pour… l’élan qu’on discerne au-dessus du nez, pour la vigueur et l’empoignement du micro, la sensualité qui se dégage de l’instant, la tension sexuelle aussi, la noirceur, les muscles bandés. Miam. C’est “wraouhhh”.

Son site : heinuipoura


THIBAULT GAËTAN DUBROCA

bal con 10 février

LE BAL CON / Badaboum / 10-02-17

Pour… le cadre qui, pour une fois, ne se focalise pas sur les visages mais sur des mains, des genoux lestement dévoilés, une conversation que l’on devine, puis pour le côté un peu passé du grain, l’instant figé qui reste dans la rétine. C’est “doux”.

Son site : www.thibaultgaetandubroca.com


TRISTAN POPESCU

tristan

Rinse France a 3 ans / La Machine du Moulin Rouge / 11-02-17

Pour… l’attitude à la fois ridicule et super cool de ce mec, la captation par Tristan qui a clairement su appuyer au bon moment ; puis pour la lumière un peu mâte et le jeu de couleur parfait. C’est “ouf”.

Son site : http://tristanpopescu.com/


RAINER TORRADO

flash cocotte 11 février

FLASH COCOTTE / Cabaret Sauvage / 11-02-17

Pour… l’instant volé, la danse avortée, le geste fixé sur le parquet brillant. Pour ce corps qui s’envole un peu et se détache de la scène. Pour le show très bien capté et l’envie de breaker sur le dancefloor qui s’impose d’un coup. C’est “fort”.

Son siterainertorrado


JACOB KHRIST

peacock jacob krist

Peacock Society / Parc Floral de Paris / 17-02-17

Pour… le côté immanquable des photos de Jacob Khrist, et parce qu’il est un des rares à comprendre comment capter l’émotion d’une foule à peine éclairée, il est un des seuls sur la ville à savoir comment mettre en lumière nos parts d’ombre, en nuits de fête. L’énergie de ce cliché est flagrante et on a, encore une fois, pas besoin de capter un fond d’œil, pour comprendre ce qu’il s’y passe.

Son site : http://www.jacobkhrist.com/


TOINE

©TOINE. toinebehind.com

SALE! – Secrète / 24-02-17

Pour… la douceur de la seconde captée. La mélancolie. Le blanc de lait. L’intime à peine voilé.  C’est tendrement surpris au détour d’un coin de mur. C’est “juste”.

Son sitetoinebehind